Catégories
Se libérer

Une raison suffisante pour faire le tri dans sa vie

Le tri consiste à choisir entre ce que l’on garde ou pas, à faire des choix.

Une fois que le tri est effectué, il est plus facile de remettre de l’ordre dans son environnement et ses idées, afin de les organiser pour mettre en lumière l’essentiel et faire de la place à la nouveauté.

Chaque changement, fin de cycle, brouillard dans notre esprit, nous invite à faire le tri. J’associe cette tâche dans mon quotidien, à une sorte de bilan, de remise à zéro qui me donne la sensation de repartir avec les idées claires, plus légère et sereine. Dès que je fini une tâche, termine un projet, faire le tri et ranger, me permet d’être plus disponible pour l’étape suivante.

Nos situations, nos modes de vies, nos priorités, nos désirs, nos besoins, nos croyances évoluent sans même parfois que nous en ayons conscience. C’est super ! Car cela nous permet d’évoluer, de mettre du mouvement dans nos vies, de ne pas tomber dans la monotonie. Cependant il est nécessaire de faire le tri à un moment, si on ne veut pas se sentir submerger par trop de choses et ne pas avoir à courir dans tous les sens.

Le tri n’est pas seulement matériel. Pris dans le quotidien, nous n’avons pas toujours le réflexe de prendre du recul, sur nos habitudes, nos comportements, nos relations etc. Et pourtant cela a autant d’importance que de faire de la place dans son lieu de vie.

Mettre en relation nos aspirations, nos désirs avec nos actions, permet de réajuster nos habitudes et comportements pour nourrir nos projets et identifier ce qui va à l’inverse, pour s’en défaire et apporter plus de cohérence dans nos vies.

Se poser les bonnes questions, s’observer, s’écouter contribue à équilibrer nos vies et identifier nos priorités.

Qu’est ce qui est important pour moi ? Quelles sont mes sources de motivation ? Quels sont mes besoins ?  Qu’est-ce que je ne supporte pas ? Qu’est-ce que je désir voir se manifester dans ma vie ?

Mettez ensuite vos réponses en lien avec vos actions, observer vos habitudes, vos comportements, votre environnement et ajustez-les au besoin.

  • Comment je me nourris intellectuellement ?
    Ce que je regarde, ce que j’écoute, ce que je lis, est-ce que cela me donne de l’énergie ou m’en fait perdre ?

  • Quelles sont mes activités ?
    Est-ce qu’elles sont sources de plaisirs ou est-ce une corvée ?
    Sinon comment puis-je la transformer, ou les supprimer ?

S’interroger régulièrement et faire le tri permet de :

  • Se délester d’obligations inutiles,
  • Choisir son cercle social,
  • Faciliter la prise de décision,
  • Assumer plus facilement ses choix,
  • Apprendre à dire non,
  • S’autoriser à changer d’avis,
  • Laisser plus de place à la nouveauté,
  • Se connecter à soi.

Être en cohérence avec soi-même une étape essentielle pour :

  • Se sentir à sa place
  • Vivre une vie épanouissante
  • Révéler son potentiel
  • Trouver ses sources de motivation
  • Exprimer son authenticité
  • Faciliter la prise de décision
  • Mener des projets enthousiasmants
  • S’entourer de personnes bienveillantes
  • Se respecter

Être en cohérence avec soi-même passe par un travail d’introspection, afin de faire des choix éclairés, agir en conséquence et créer un environnement favorable à son épanouissement.

Si vous assimilez le tri à une corvée, pensez que c’est un outil qui peut vous aider chaque fois que vous vous sentez dépassé par les événements, dans le brouillard, avez l’esprit encombré, à éclaircir vos idées et vous sentir plus apaisé.

Le tri est un outil puissant de délivrance. Utiliser en conscience, il permet de s’alléger, de mettre en lumière l’essentiel, de revenir à soi, dans l’instant présent, de se désencombrer physiquement et aussi mentalement. Car oui, faire le tri ne concerne pas seulement nos vieux objets entassés, il s’agit aussi de faire le tri dans notre vie en général pour laisser place au renouveau.

Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *